Conclusion

Alors, l'obésité est-il un phénomène de société ?

Depuis 1997, l'obésité est reconnue comme une maladie chronique, elle a atteint les proportions d'une épidémie mondiale. On constate que l'obésité touche un quart de la population française, soit 6 922 215 personnes sont obèses : un nombre exorbitant lorsqu'on sait qu'en 1997, seulement 8,2% de la population française était touchée.

L'obésité ou « le mal du siècle » s'accroît de manière intensive. En effet, l'expansion du mode de vie américain dont McDonald's n'embellit pas la croissance de l'obésité. De plus, l'alimentation des français s'est profondément transformé, la femme travaille, le mari aussi, les couples divorcent etc.. Une panoplie de changement qui fait que les français n'ont plus le temps de cuisiner et s'orientent vers des produits industriels « tout fait ». De même pour les milieux sociaux peu aisé qui, par manque d'argent consomment des produits néfastes pour la santé (l'huile de palme). Avec un laisser aller de la population, les français sont de plus en plus sédentaires : adieu le sport, les fruits et les légumes et bienvenue aux escalators, ascenseurs et télévision.
De ce fait, l'INPES et le PNNS incitent les français à « pratiquez une activité physique régulière » par des messages sanitaires dans les publicités et autres outils de communication. Néanmoins, on constate que les français restent attacher  à leur culture culinaire et que les campagnes de préventions ont un impact important sur les français. Effectivement, ils s'inquiètent pour leur santé, grignote moins, consomment des produits sains voire Bio et prennent leur repas généralement chez eux.
L'augmentation de la prévalence de l'obésité se poursuit mais avec une tendance à la décélération. Cette tendance s'explique par un essoufflement des fast foods mais surtout par une prise de conscience de l’État mais aussi des français. On distingue un avenir plus sain avec les foods trucks : ils remplacent les fast foods en répondant aux attentes des « nouveaux gastronomes », les français !

Par conséquent, nous remarquons que cette épidémie est bel et bien un phénomène de société. Après une forte augmentation de la prévalence de l'obésité, celle-ci a tendance à décélérer grâce aux nombreuses campagnes de préventions qui ont entraîné de nouvelles attentes culinaires de la part des français.
Les français resteront-ils dans cet optique d'alimentation saine ? Et les foods trucks sont-ils l'avenir de la restauration rapide ? Mystère, rendez vous dans dix ans...